AccueilGaleriePeintureDessinsFaustine & compagniePortraits d'argileCéramiquesBas reliefsL'artisteExpos & actualitéL'atelierStages programmésCours et stagesDétails stagesDétails coursLes bienfaits de l'ArtContact
L'ATELIER DES GUEULES D'ARGILE - BÉATRICE CHABOT - 4 ALLÉE DES GARENNES - 07130 SAINT PÉRAY - FRANCE
Comment réduire son stress en 
développant sa créativité ?
Logo atelier.jpg
Des chercheurs de l’université de Drexel ont prouvé que pratiquer l’art sous différentes formes permettait de faire baisser le niveau de cortisol, l’hormone responsable de l’anxiété. La peinture, le dessin, le collage et le modelage d'argile apparaissent comme les activités les plus relaxantes. L’étude a également prouvé que 45 minutes suffisent pour commencer à ressentir un effet positif. 

Pourquoi l’art détend-il autant ?  Parce que cela nous permet de nous détourner des pensées parasites et négatives en nous concentrant et de voir les choses avec une nouvelle perspective. L’art a plusieurs vertus réduisant le stress : 
  • La distraction : l’artiste en herbe n’est plus absorbé par ses problèmes.
  • La transe artistique : s’engager dans une démarche artistique permet d’obtenir un état quasi méditatif dont les bienfaits sont proches de ceux du yoga.
  • L’équilibre personnel : en s’obligeant à prendre du temps pour soi, on prend soin également de sa santé mentale et physique.

Le modelage 
Accessible à tout âge et quelle que soit votre condition physique, 
Il permet de réveiller son sens créatif tout en relaxant. Cette discipline très organique stimule nos différents sens, notamment le toucher. Malaxer la terre, voir l'oeuvre qui se construit, autant de gestes simples qui libèrent nos émotions et comblent nos sens. Au final, le sculpteur en herbe se retrouve avec un bel objet, créé de ses propres mains. Une véritable source de satisfaction.

Le dessin 
Enfants, nous adorions dessiner. Et nous laissions libre cours à notre imagination. Soleil vert ou bonhomme bleu, le réalisme ou le regard des autres nous importaient peu. Beaucoup d’adultes pourraient continuer d’apprécier le dessin mais ont abandonné cette pratique en raison du jugement d’autrui. Comme si l’on ne pouvait s’octroyer le droit de dessiner que si le résultat est « beau ». Offrez-vous un moment et laissez votre crayon glisser sur la feuille. Libéré de votre propre critique, le dessin retrouvera ses bienfaits libérateurs. Vous pourriez être surpris par le résultat.

Le coloriage thérapeutique 
La tendance ne se dément pas. Les albums de coloriage pour adultes sont légions dans les magasins. Recentrage sur soi ? Retour en enfance ? Pourquoi tant de personnes peu enclines à se tourner vers l’art ont-elles adopté le coloriage ? Tout simplement parce qu’il ne demande aucune compétence et très peu de matériel et que ses vertus antistress sont réelles. En matière d’art-thérapie, c’est une discipline qui est souvent proposée car elle permet de dépasser le « je n’ose pas, je ne sais pas ». Et elle permet de très rapidement obtenir des résultats, car le coloriage aide à mettre en ordre ses émotions et à libérer les tensions.

ET VOUS ? Pratiquez-vous une activité créative pour vous déstresser ?